Comment fonctionne le CPF ?

Le CPF est un dispositif mis en place pour accompagner les travailleurs tout au long de leur parcours professionnel. Il leur permet d’accéder à des formations en tout genre, même en cas de changement de statut ou d’emploi. C’est un véritable allié pour les salariés, depuis leur insertion dans le milieu professionnel, jusqu’à leur départ à la retraite. Nous vous proposons de découvrir ici l’essentiel à savoir sur son fonctionnement.

Qu’est-ce que le compte personnel de formation ?

Pour commencer, CPF signifie : compte personnel de formation. Il s’agit d’un dispositif mis en place pour toutes les personnes actives, quel que soit leur domaine d’activité. Il leur permet d’acquérir des droits à la formation, dont elles pourront bénéficier pendant toute la durée de leur parcours professionnel. Le cpf est donc valable, depuis le jour de votre entrée sur le marché du travail, jusqu’au moment de votre retraite.

Si le compte personnel de formation a été créé, c’est dans le but de soutenir les travailleurs dans leur recherche de perfectionnement et d’évolution. Il contribue donc au maintien de l’employabilité, ainsi qu’à la sécurisation de votre parcours professionnel.

A qui s’adresse le compte CPF ?

Le cpf s’adresse avant tout, à toutes les personnes âgées de 16 ans et plus, sans aucune distinction. Il s’adresse aussi par dérogation, aux jeunes âgés de 15 ans, lorsque ceux-ci sont signataires d’un contrat d’apprentissage. Vous pouvez donc en profiter si vous êtes :

  • Un fonctionnaire
  • Un salarié
  • Un demandeur d’emploi
  • Un travailleur indépendant
  • Ou encore un conjoint collaborateur

Normalement, le compte personnel de formation d’un travailleur est fermé, le jour où ce dernier fait valoir ses droits à la retraite. Cela signifie qu’il concerne les travailleurs et apprentis, à partir de 15 ans, jusqu’à l’entrée en retraite. Toutefois, lorsque vous exercez pendant votre retraite, des activités bénévoles ou de volontariat, vous pouvez continuer à bénéficier de votre cpf.

Il faut savoir aussi qu’à partir de 65 ans, les salariés ayant liquidé leurs droits à la retraite, voient leur compte personnel de formation être fermé automatiquement. Néanmoins, si après cet âge vous souhaitez retourner sur le marché de l’emploi avec une activité professionnelle rémunérée, vous pouvez demander la réouverture de votre cpf.

Quand et comment est alimenté le compte CPF ?

Autrefois, le cpf était crédité en heures. Cependant, depuis le 1er janvier 2019, il est crédité en euros. Ce changement a pour objectif de permettre au travailleur de choisir librement son avenir professionnel. Ainsi, le cpf est alimenté d’un montant de 500 euros chaque année. C’est le montant minimum pour les activités à mi-temps ou plus. Il peut augmenter selon le profil de chaque travailleur, mais son plafond est fixé à 5000 euros.

financement

Par ailleurs, pour les travailleurs non qualifiés ou peu qualifiés, le montant annuel crédité au compte personnel de formation est de 800 euros. Le plafond ici est de 8000 euros. Ce montant concerne les travailleurs n’ayant pas atteint le niveau de formation 3 (CAP, BEP).

Pour les salariés en général

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le montant crédité au cpf chaque année dépend du niveau de formation du travailleur. Ainsi, pour ceux disposant d’une formation adéquate, le montant est de 500 euros au moins et 5000 euros au plus. Par contre, pour ceux n’ayant pas un niveau de formation suffisant, le montant est de 800 euros au moins, et 8000 euros au plus.

Salariés à temps partiel

Pour les salariés à temps partiel, il y a deux différents cas de figure. Le premier, c’est lorsque le travailleur effectue entre 50 et 100% du temps conventionnel sur toute l’année. Dans ce cas, il bénéficie des mêmes droits que les travailleurs à temps plein. Le but de cette disposition est de renforcer son accès à la formation pour augmenter son employabilité.

S’il s’avère qu’en réalité, le travailleur effectue un temps de travail inférieur à 50% du temps complet, les règles changent. Dans ce cas, le montant à créditer à son cpf est calculé au prorata.

Travailleurs indépendants

Déjà, il faut savoir qu’il y a une condition à respecter pour qu’un travailleur indépendant puisse bénéficier de l’alimentation de son compte personnel de formation. En effet, il doit être à jour dans les paiements de la contribution à la formation professionnelle. Le cas échéant, il ne pourra prétendre à aucun droit par rapport à son cpf. Pour ceux qui respectent les échéances de paiement de leurs cotisations, le montant crédité à leur cpf s’élève à 500 euros au moins. Le plafond est limité à 5000 euros.

Emploi saisonnier

Pour les travailleurs disposant d’un emploi saisonnier, le montant crédité au cpf dépend de l’employeur. En effet, selon l’article L.1242-2 du Code du travail, le travailleur saisonnier peut bénéficier des droits au cpf, suite à un accord ou une décision unilatérale de son employeur.

Les personnes en situation handicap

Les personnes en situation de handicap peuvent elles aussi bénéficier d’un compte personnel de formation. Pour cela, elles doivent être âgées d’au moins 16 ans, et être admises dans un ESAT. Il s’agit d’un établissement ou service d’aide par le travail. La personne concernée doit aussi avoir signé un contrat de soutien et d’aide par le travail. Si toutes ces conditions sont réunies, elle verra son compte personnel de formation être crédité d’un montant de 800 euros par an au moins, avec un plafond de 8000 euros. Cette somme est valable pour chaque année d’admission à temps plein ou à temps partiel.

Comment consulter son solde ?

Pour consulter le solde de votre cpf, vous devez simplement vous rendre sur le site moncompteformation.gouv.fr. Vous pouvez aussi accéder à cette information en quelques clics, si vous disposez de l’application Mon Compte Formation. Bien entendu, il faudra au préalable créer un compte avec votre numéro de sécurité sociale, afin de suivre l’évolution de vos droits.

Comment se servir de son compte personnel de formation ?

Pour utiliser votre compte personnel de formation, il vous suffit de convertir les droits accumulés au fil des ans. Faites un bilan pour savoir si le montant est suffisant pour accéder à la formation qui vous intéresse. Ensuite, convertissez vos droits afin de les mobiliser pour cette formation.

Quelles sont les formations accessibles avec le CPF ?

Pour acquérir des compétences supplémentaires afin d’évoluer dans votre carrière ou de procéder à une reconversion professionnelle, vous pouvez choisir différents types de formations avec le cpf. Vous aurez le choix entre :

  • Une certification ou encore une habilitation enregistrée au niveau du répertoire spécifique
  • Une certification professionnelle qui sera enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles
  • La préparation de l’épreuve théorique du Code de la route, et aussi de l’épreuve pratique du permis de conduire de type B, de même que le permis du groupe lourd
  • Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience du travailleur
  • Une attestation de validation de bloc de compétences avec certification professionnelle qui sera enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles
  • le bilan de compétences
  • Les actions de formation dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises qui souhaitent réaliser ce projet pour pérenniser leur activité.

Enfin, il est même possible d’utiliser les droits de votre cpf pour accéder à une formation professionnelle à l’étranger.

Vous en savez désormais assez sur le cpf et sur son fonctionnement. Il ne tient donc qu’à vous d’en bénéficier le moment venu.

Laisser un commentaire