Devenir plombier: Quel parcours pour y parvenir?

Le plombier est un artisan qui intervient dans le domaine de la plomberie. Il est chargé de réaliser des travaux de raccordement, d’installation et de maintenance des équipements sanitaires. Le métier de plombier peut être exercé par un professionnel ou un apprenti. Dans les grandes villes, il existe des écoles spécialisées pour apprendre le métier. Mais avant d’y accéder, il faut passer par une formation. Nous allons voir comment faire pour devenir plombier.

Qu’est-ce qu’un plombier ?

Au cours de notre vie, nous aurons tous et toutes besoin d’un plombier. Que ce soit pour faire réparer une fuite d’eau, résoudre un problème de chauffage ou pour installer un système de climatisation, le plombier est là pour régler nos problèmes. Toutefois, il est important de savoir que le métier de plombier regroupe plusieurs spécialités. On peut ainsi trouver un plombier-chauffagiste ou encore un installateur sanitaire. Pour bien choisir votre professionnel, voici quelques informations à connaître :

  • Le plombier-chauffagiste
  • L’installateur sanitaire

Quels sont les différents types de plombiers ?

Il existe différents types de plombiers. Dans un premier temps, on peut citer le « plombier d’urgence » qui intervient en cas de fuites ou d’accidents en tout genre (dégâts des eaux). Ce professionnel doit donc être disponible 24 heures sur 24 et se déplacer rapidement pour résoudre le problème rencontré. Le « plombier à domicile » est un professionnel qui intervient chez les particuliers pour effectuer des petits travaux de réparation ou de dépannage. Il peut aussi bien intervenir dans le cadre d’une urgence que sur rendez-vous. Le « chauffagiste » est un spécialiste du chauffage, qui intervient chez les particuliers afin de réaliser divers travaux comme la maintenance, l’installation et la rénovation de systèmes de chauffage et sanitaires.

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir plombier ?

Le métier de plombier est très polyvalent. Il peut intervenir sur des chantiers de construction ou de rénovation, pour la réparation ou l’installation d’équipements sanitaires. Le plombier doit être capable d’assurer différents travaux :

  • La pose et le remplacement des équipements sanitaires (baignoires, lavabos, WC, robinets, etc.)
  • Installation et entretien des canalisations
  • Entretien des chaufferies et chaudières
  • Raccordement au réseau d’eau potable
  • L’installation et la maintenance des systèmes de climatisation

Où peut-on obtenir une formation pour devenir plombier ?

Un plombier est un artisan qui se charge de tous les travaux relatifs à la plomberie. Il assure le raccordement des canalisations aux équipements sanitaires, l’installation et l’entretien des appareils sanitaires et la réparation de fuites d’eau ou de gaz. En tant que professionnel du bâtiment, le plombier peut être amené à intervenir sur des chantiers de construction ou en rénovation. La formation pour devenir plombier consiste principalement en une formation technique dans l’une des filières suivantes :

  • le CAP installateur sanitaire
  • le CAP monteur en installations thermiques
  • le BEP installation des systèmes énergétiques et climatiques

Quelle est la durée de la formation pour devenir plombier ?

La formation de plombier dure en général trois ans. Il faut compter entre 2 et 4 années pour obtenir le titre professionnel de plombier installateur sanitaire. C’est un métier qui demande des connaissances techniques, mais aussi relationnelles et organisationnelles afin de pouvoir satisfaire les clients. Vous devrez également être capable de respecter les règles d’hygiène et de sécurité.

  • Connaitre les différents types d’installations sanitaires
  • Savoir lire des plans simples
  • Travailler en équipe
Plombier tuyau de fixation avec clé dans la cuisine

Combien coûte la formation pour devenir plombier ?

La formation pour devenir plombier est une étape incontournable si vous souhaitez exercer ce métier. Elle représente un coût considérable, que ce soit en temps ou en argent. Pour réussir votre formation, il faut donc être prêt à investir un certain temps et à dépenser de l’argent. La formation pour devenir plombier représente un coût important. Il n’est pas rare qu’elle dure plusieurs années et implique des déplacements sur plusieurs lieux différents, notamment dans le cas où la personne souhaite se former par elle-même chez elle. Ce type de formation peut ainsi s’avérer très onéreux, notamment si vous choisissez une école privée qui propose des cours par correspondance. Cette solution est certes moins onéreuse puisque les frais de scolarité ne sont pas facturés au stagiaire, mais elle demande toutefois beaucoup plus de travail personnel que la formation classique dispensée dans un centre formateur. Une autre possibilité consiste à suivre cette formation directement chez l’employeur du stagiaire. Le salaire du plombier varie généralement entre 14€ et 18€ brut par heure (hors primes). Par ailleurs, il existe également des offres d’emploi intitulée « technicien/technicienne installateur/installatrice sanitaire » qui permet aux candidats ayant suivi une bonne formation (et ayant les compétences requises) d’exercer leur activité professionnelle en tant que salariés sans avoir besoin de trouver eux-mêmes un employeur. Ils peuvent alors percevoir un salaire net variant entre 1 700€ et 1 900€ par mois (hors primes).

Quels sont les débouchés pour les plombiers ?

L’emploi de plombier est en pleine expansion. Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de métiers dans le domaine du bâtiment. Le plombier doit avant tout être un bon bricoleur et être capable de lire des plans, pour pouvoir effectuer les travaux nécessaires. Désormais, il est possible d’apprendre ce métier sur Internet, grâce à des plateformes qui proposent des vidéos et des cours en ligne. Les formations sont généralement payantes et peuvent être suivies à distance, via une webcam ou un échange entre le formateur et l’apprenant. Toutefois, la meilleure solution reste encore de se former auprès d’un professionnel, car il existe actuellement une forte demande pour les compétences de cette profession.

Quels sont les risques du métier de plombier ?

De nos jours, le métier de plombier est en plein essor car il est très demandé par les particuliers. La plomberie permet d’assurer l’hygiène et la sécurité des personnes qui font appel à un artisan plombier pour réaliser des travaux de réparation ou d’installation. Le métier de plombier ne s’arrête pas seulement à la réalisation des travaux, cet artisan doit aussi être capable d’intervenir rapidement en cas de problème sur une installation sanitaire. Pour exercer ce métier, il est nécessaire d’avoir suivi une formation spécialisée. Il faut avoir obtenu un CAP ou BEP dans la spécialité Installation Sanitaire et Thermique (I.S.T) afin d’exercer le métier de plombier chauffagiste. Si vous souhaitez exercer ce métier tout en restant chez vous, vous pouvez opter pour le statut auto-entrepreneur et effectuer des travaux liés au domaine sanitaire et thermique (plomberie). En conclusion, il est évident que la formation plombier ne s’improvise pas. Pour devenir un bon plombier, il faut une formation et des compétences solides. Il est souvent conseillé de faire une formation CAP installateur sanitaire ou CAP installateur thermique.