Quelle formation pour devenir cariste ?

Vous êtes à la recherche d’un emploi accessible et rapide à obtenir ? Que diriez-vous d’exercer en tant que cariste ? Ce métier fait partie des plus recherchés par les structures. Si vous souhaitez vous reconvertir ou faire carrière, l’idéal serait de vous informer sur ce poste. Lisez donc cet article pour avoir toutes les informations essentielles.

Être cariste : en quoi consiste le métier ?

Vous avez récemment vu une annonce qui porte sur le métier de cariste ? Sachez que vous avez la possibilité de postuler à condition de remplir quelques conditions. Cependant, vous devez aussi connaître les implications d’un tel poste. En réalité, un cariste est un employé qui s’occupe de transporter, de décharger ou de mettre des marchandises dans des caisses.

Ses fonctions ne s’arrêtent pas là. Destiné à utiliser un chariot, il doit s’assurer que cet équipement soit fonctionnel grâce à la maintenance et aux vérifications. En cas de non-fonctionnement du matériel, son rôle est d’informer les personnes habilitées dans les moindres délais.

En outre, il se sert des chariots élévateurs et d’autres machines afin de réceptionner et d’envoyer des marchandises. Lorsque des caisses arrivent à son niveau, il doit s’assurer qu’elles soient conformes et il doit rapidement mentionner les incidents liés à la manutention. Enfin, il travaille avec les préparateurs de commandes et il s’occupe également de quelques tâches relatives à la manutention.

Quelles sont les formations nécessaires pour exercer le métier de cariste ?

Pour devenir cariste, rassurez-vous ! Vous n’avez besoin d’aucun diplôme en particulier pour exercer ce métier. En plus d’avoir 18 ans au moment de postuler, vous devez posséder un CACES relatif aux chariots de manutention à conducteur porté. Il en existe actuellement 9 catégories.

Parmi les attestations les plus importantes, il y a celles qui sont remises après avoir suivi une formation CACES 3. Elles prouvent que vous êtes habilité à conduire des chariots élévateurs frontaux en porte-à-faux inférieurs à 6 tonnes.

Par ailleurs, vous devez suivre une formation pour obtenir le CACES 4 de recommandation R372. Cela vous permettra de gérer les engins de chargement tels que les tractopelles, les chargeuses et les pelleteuses.

Quelles sont les aptitudes et les compétences à posséder pour être cariste ?

Exercer en tant que cariste n’est pas un travail de tout repos. Vous devez posséder certaines aptitudes pour vous distinguer. Premièrement, vous devez être physiquement endurant parce qu’il n’est pas impossible que vous soyez amené à travailler dans des conditions difficiles. Par exemple, vous pouvez être dans un environnement où la chaleur ou le froid domine. Aussi, le bruit, les conditions de travail et les horaires improbables sont autant de risques. Par conséquent, vous devez être physiquement apte.

Par ailleurs, vous devez avoir une vue irréprochable. Elle vous permettra de disposer des marchandises à plusieurs mètres de hauteur sans trop de difficultés. En plus de cette qualité, vous devez être méthodique et très organisé. Cela vous permettra d’optimiser l’espace et de terminer vos tâches dans les délais qui vous seront imposés.

Réaliser des tâches répétitives, c’est le quotidien du cariste. En choisissant d’occuper ce poste, vous serez amené à le faire. Par conséquent, vous devez savoir rester concentré et faire preuve d’habileté. Enfin, vous devez savoir travailler sous pression et maîtriser l’utilisation de l’outil informatique et des machines.

En définitive, il n’existe pas un diplôme spécifique pour être cariste. Le plus important, c’est d’avoir un certificat CACES 3 et CACES 4. Grâce à ces documents, vous prouverez vos compétences. N’oubliez également pas les qualités incontournables pour maintenir votre poste sur le long terme.